L'interpro en pratique

L’environnement de l’expert-comptable est actuellement soumis à de nombreuses mutations à la fois technologiques et législatives. Le développement de l’intelligence artificielle tend à automatiser les travaux comptables récurrents et entraine l’émergence de nouveaux acteurs proposant des prestations à des prix défiant toute concurrence.

La loi PACTE quant à elle va engendrer une véritable contraction du marché de l’audit… Mais aussi libéraliser un peu plus le champ d’intervention de l’expert-comptable en lui permettant de réaliser des travaux d'ordre financier, environnemental ou numérique, ainsi que de percevoir des honoraires au succès dans le respect de certaines conditions .

Ces évolutions composent to ut autant de menaces que d’opportunités pour les jeunes experts-comptables. Nous nous devons donc désormais de conjuguer notre mode d’exercice traditionnel avec de véritables stratégies entrepreneuriales rendues possibles par ces nouveaux cadres réglementaires : bienvenue dans l’ère du conseil !

Une ère dans laquelle l’expert-comptable doit s’imposer pour continuer de prospérer, tout en prenant conscience que son « super-pouvoir » de généraliste ne suffira plus pour vaincre.

L’expert-comptable se doit donc de réunir une équipe de choc, composée d’avocats, notaires et gestionnaires de patrimoine afin de monter en compétence et ainsi relever ce défi majeur : proposer des missions sur-mesure et à forte valeur ajoutée à sa clientèle.

En prenant le cas pratique de l’OBO immobilier, mission interprofessionnelle par excellence, permettant d’actionner un triple levier financier, fiscal et juridique au profit du chef d’entreprise, les « super-héros du conseil » feront une démonstration de force : faire disposer au client de revenus complémentaires, maîtriser la pression fiscale et optimiser la transmission future au profit de ses enfants.

Mais attention, la réunion de ces intervenants a beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres. Rendre l’interpro possible à partir d’une mission concrète, et proposer des outils pour sécuriser la responsabilité des professionnels et le partage des gains, tel est le défi que relèveront Maxime et Thomas !

Vendredi 14 juin, 17h30-18h30

Animé par :

Maxime CHICHE,
Responsable des partenariats experts-comptables et professionnels, Expert & Finance

Thomas BOAGLIO,
Past-président ANECS Côte d’Azur - Corse, mémorialiste « Entreprendre une stratégie pluri-professionnelle pour le cabinet de petite taille : Le modus vivendi de l'expert-comptable et de l'avocat »

 

> Retour à la page Je développe mon cabinet

> Retour à la page Programme